Crystalfoot

Une série limitée numérotée offerte par Baccarat à ELA

Le 15 mai 2002, lors de la finale de la Ligue des Champions à Glasgow, Zinédine Zidane a réussi un but magique, déterminant, légendaire. Par cet exploit, il a transmis un message au monde entier : l’audace, la maîtrise du geste, l’esprit d’équipe permettent de remporter des victoires. L’important est d’y croire et d’être déterminé.

Pour battre les leucodystrophies, des maladies génétiques neurodégénératives, tenter l’impossible est un devoir, un combat de chaque instant. L’important est de s’unir et de garder l’espoir.

Touchée par ce combat, la Maison Baccarat a relevé le défi et mobilisé l’excellence de ses savoir-faire pour créer une œuvre unique au profit d’ELA International : un pied de cristal réalisé à partir de l’empreinte de Zinédine Zidane, parrain emblématique de l’association depuis 2000. En réservant cet objet d’exception, vous faites un immense geste de solidarité et contribuez à financer la recherche médicale sur les leucodystrophies et le développement international d’ELA. Vous rejoignez la plus belle équipe du monde, celle qui marque des buts pour ELA !

 

Une pièce sobre, d’une certaine humilité

Il n’était pas question pour moi de dessiner quelque chose de figé, il me fallait penser aérien, en mouvement. Ce mouvement apporte une autre dimension à l’objet. Je pense que pour ELA, il signifie faire un nouveau pas en avant. Ce travail a réuni les savoir-faire de toute une équipe afin de créer la pièce qui sera à la hauteur du parrain d’ELA. Je suis comme beaucoup fasciné par le personnage de Zinédine Zidane, je pense que cette réalisation est un peu à son image, une pièce sobre, qui se veut d’une certaine humilité.
Nicolas Ledoux, Plasticien

 

Une empreinte, un signe fort

Zinédine Zidane représente beaucoup pour les gens de ma génération. C’était immédiatement très important de réussir l’empreinte et le tirage du premier modèle, celui qui sert tout au long du processus de création.

Cette empreinte est celle d’une personne qui est parrain d’ELA, une personne appréciée dans le monde entier, qui fait beaucoup pour cette association.

Il s’est prêté au jeu très gentiment, très simplement, mais il tenait à ce que l’on fasse le moule du pied gauche qui a marqué le plus beau but de sa carrière.

Ce pied qui est en mouvement, me fait penser à l’opération “Mets tes baskets, pour battre la maladie”. Savoir que c’est le pied de l’un des footballeurs français le plus aimé, représente beaucoup… et cette empreinte est un signe fort. Pour Baccarat, chaque nouvelle pièce est un challenge, elle doit être belle et pour ELA, ce n’est pas rien, il faut que ce soit vraiment le “top”. Pour moi, dans mon domaine, pouvoir participer par ce modelage à cette cause représente une façon géniale d’apporter ma pierre à l’édifice.
Nathalie Blaise, Modeleuse, Chevalier des Arts et des Lettres

 

Comme une naissance

Zinédine Zidane est une icône, et réaliser quelque chose comme ce pied de cristal, je crois en avoir toujours un peu rêvé, c’est à la fois un plaisir et une fierté.

Le démoulage s’apparente un peu à une naissance. Vous préparez tout en amont, vous avez un temps d’attente lié à la cuisson, et au moment du démoulage, il y a une appréhension, vous libérez la pièce du plâtre, et comme par magie, vous découvrez la forme que vous avez préparée en amont et qui là est devenue cristal. L’excellence de Baccarat tient aux savoir-faire sublimés par l’éclat. Quand vous emmenez une pièce jusqu’à son terme, que vous obtenez cette brillance, c’est magnifique ! Quand la pièce est terminée, on connaît une sorte d’extase.

Ce pied est pour moi l’expression d’une volonté d’aller de l’avant, de donner un coup d’envoi. Je pense que pour l’association, aller toujours de l’avant, ne jamais trop regarder en arrière, est essentiel.
Raymond Regnault, Tailleur, Meilleur Ouvrier de France


D’une grande valeur

Je suis doreuse à l’or de Sèvres, mon apport est à la fois précis et précieux. Je suis à la finition dans le souci de la perfection, tout en pensant au travail qui a été réalisé en amont. On fait très très attention. Mon métier nécessite beaucoup de réflexion, il me tient à cœur, et quand on aime ce que l’on fait, on le fait le mieux possible et avec beaucoup de passion…

Travailler sur cette pièce me touche énormément, je suis contente d’être là aujourd’hui avec vous et de participer à ce projet. Cela me fait quelque chose, pour l’association, pour nous ici car ce qui est visé est d’une grande valeur.
Angélique Unterner, Doreuse à l’or de Sèvres